Rôle de la flore vaginale normale : un microbiote essentiel

Quel est le rôle de la flore vaginale ?

La flore vaginale peuple la cavité vaginale et correspond à un ensemble de micro-organismes constitué de bactéries, naturellement, présentes dans le vagin.

Cette flore vaginale est constituée de plusieurs types de bactéries. Certaines sont bonnes (dites « commensales ») qui vont permettre d’agir comme une barrière protectrice et d’autres sont mauvaises (dites « pathogènes). Les bonnes bactéries vont également empêcher les mauvaises bactéries d’apparaitre sous leur forme pathogène.

Où se situe-t-elle ?

La flore vaginale, comme son nom l’indique, est située au niveau de la cavité vaginale.

Cette cavité présente la particularité d’être placée entre :

  • un milieu tapissé de bactéries potentiellement pathogènes qui est la zone périnéale (située entre le pubis et le coccyx)

Et

  • un milieu qui doit absolument rester stérile : l’utérus

A quoi servent donc les bactéries présentes?

Le périnée est colonisé par des bactéries cutanées mais également par des bactéries d’origine intestinale qui peuvent facilement pénétrer le vagin. C’est pourquoi la cavité vaginale doit posséder un système qui détruit, ou du moins, limite le développement de ces bactéries qui pourraient y pénétrer. Ce système est la flore vaginale, composée de lactobacilles (bonnes bactéries) et également dénommée flore de Döderlein.

D’abord, ces lactobacilles sécrètent de l’acide lactique (d’où leur nom…) qui rend le milieu vaginal acide, cette acidité s’opposant au développement des bactéries en général ; puis ils sécrètent des substances directement toxiques qui ont pour vocation de détruire ces mauvaises bactéries, et enfin, ils ont la capacité de former un biofilm protecteur qui les empêche de se fixer sur la muqueuse, puis de s’y multiplier.

Ainsi, lorsque la flore vaginale est saine et donc que les lactobacilles ont une action efficace, la survenue d’une infection vaginale est très peu probable.

Comment garder une flore vaginale saine ?

Pour préserver une flore vaginale saine, celle-ci doit constamment maintenir en équilibre la présence dans le vagin des bonnes bactéries et des mauvaises bactéries.

Pour cela :

– Nettoyez-vous à l’eau claire et avec un soin lavant doux au pH neutre

– Porter du coton et de la soie : permet de réduire l’humidité et le risque d’infection bactérienne.

– Boire au moins 1,5L d’eau par jour afin de vous hydrater

– Lubrifier si nécessaire

Le laboratoire Biogyne propose des solutions qui respectent la flore intime.

aussi, tous nos produits sont développés et produits en France, c’est la garantie de produits testés de qualité qui respectent votre corps.

Pour plus d’informations https://biogyne.fr/

Leave A Comment

Nos actualités

Hygiène intime et ménopause

November 23rd, 2022|0 Comments

Par définition, la ménopause est la période où les ovaires cessent progressivement de sécréter des œstrogènes ; les effets bénéfiques de ces hormones vont progressivement disparaître et un certain nombre de désagréments vont alors

Suivez-nous sur Instagram

Voir plus